Le gouvernement Fédéral a annoncé mardi 8 Septembre dernier une prolongation de 30 jours pour l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) afin d’aider les petites entreprises à régler leur loyer de septembre.

Il s’agit de la dernière prolongation de ce programme d’aide, comme indiqué par le ministère fédéral des Finances dans un communiqué.

Il est également toujours possible de faire des nouvelles demandes jusqu’au 30 Septembre prochain, délais de rigueur.





Mise sur pied à la mi-mai, l’AUCLC a permis d’offrir un peu de répit à plus de 106 000 PME à travers le pays en absorbant jusqu’à 75 % du prix des loyers commerciaux de moins de 50 000 $.

Le programme prévoit des prêts-subventions qui couvrent la moitié du loyer des petites entreprises admissibles, le tout combiné à un effort des propriétaires de locaux commerciaux qui doivent renoncer à 25 % du montant qu’ils facturent à leur locataire. Ce qui permet en fin de compte à la PME prestataire de ne payer que 25 % de son loyer mensuel.

Cette décision a été bien accueillie dans le milieu des affaires, mais des points d’insuffisance du programme sont toujours décriés. Notamment le fait de ne pas permettre aux locataires d’accéder directement à l’aide qui leur est destinée, sans que cela ne dépende de la participation des propriétaires d’immeubles commerciaux. Et bien d’autres points sur lesquelles la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a réagi.