Afin de soutenir les entreprises de la métropole, la Ville de Montréal a déployé, dès le début de la pandémie, une série de mesures économiques exceptionnelles, dont une aide complémentaire d’urgence de 5 M$ pour certaines industries ciblées. Ces fonds permettent à la Ville d’offrir une nouvelle série de mesures pour soutenir les commerces, les entreprises d’économie sociale et les entreprises culturelles, qui sont durement touchées par la pandémie de la COVID-19.

« Le contexte actuel a des répercussions importantes sur les entreprises montréalaises et, depuis le début de la crise, la Ville n’a pas hésité à agir. Aujourd’hui nous annonçons des mesures supplémentaires sous forme de subventions qui permettront d’offrir un soutien direct aux commerces, aux entreprises d’économie sociale et à celles du secteur culturel», a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Les commerçants de Montréal sont résilients et font tout ce qu’ils peuvent pour s’organiser, modifier leurs façons de faire et tenter de s’adapter au contexte pour survivre au ralentissement des activités provoqué par la crise sanitaire. Depuis le début, la Ville est là pour les appuyer. Nous avons entendus les demandes des commerçants et les nouvelles mesures annoncées aujourd’hui sont le fruit d’un travail collaboratif permettant de les soutenir grâce à des solutions concrètes », a souligné Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial et du design au sein du comité exécutif.

Subvention pour les commerçants
Alors qu’une reprise de l’activité commerciale est imminente et que des mesures sanitaires et de distanciation sociale seront imposées aux établissements commerciaux, la Ville investit  2 M$ dans un fonds temporaire de subvention pour soutenir les commerçants.

  • Création d’un fonds temporaire de subvention dédiée aux commerçants et géré par le réseau PME MTL. La Ville y injectera 2 M$, ce qui s’ajoutera au solde existant de 1 M$ du Fonds entrepreneuriat commercial, portant à 3 M$ les sommes disponibles;
  • Le fonds est assorti de critères souples et accessibles pour soutenir les entrepreneurs commerciaux dans la consolidation de leurs activités;
  • Les sommes seront disponibles jusqu’au 30 septembre 2020;
  • Un accompagnement sera offert par des conseillers spécialisés du réseau PME MTL.

Campagne de financement participatif pour les commerces
La Ville appuiera également une campagne de financement participatif initiée par La Ruche, les Sociétés de développement commercial (SDC), les associations commerciales et le Mouvement Desjardins, pour soutenir les commerces de proximité sur le territoire de l’agglomération montréalaise. La campagne Du cœur à l’achat permettra à la communauté de soutenir les commerces par l’achat de cartes-cadeaux échangeables dans les commerces. La Ville bonifiera le montant des achats faits par la population jusqu’à concurrence de 500 000 $, somme qui sera remise aux commerces. Lorsque les Montréalaises et les Montréalais procéderont à l’achat de cartes-cadeaux, le Mouvement Desjardins remettra, pour sa part, un montant à des organismes communautaires de Montréal. Cette campagne pourrait générer des investissements directs de 2 M$ dans les commerces locaux et les organismes de Montréal.

Subventions et soutien technique en économie sociale
La Ville réserve une somme de 2 M$ pour soutenir les entreprises d’économie sociale et met en place de nouvelles mesures.

  • Financement direct pouvant atteindre 50 000 $ sous la forme d’une subvention offerte via le Fonds de développement de l’économie sociale (FDES), géré par PME MTL, le réseau de soutien aux entreprises de la Ville de Montréal;
    • Assouplissement des conditions d’accès au FDES, notamment avec une demande de mise de fonds de seulement 10 % pour les projets de consolidation;
    • Les sommes serviront à couvrir différentes dépenses associées au fonds de roulement de l’entreprise, telles que les salaires, les dépenses d’opérations courantes ou les paiements aux fournisseurs. Les dépenses engagées pour s’adapter au contexte de la COVID-19, notamment pour se tourner vers le commerce électronique, seront également admissibles
  • Accès gratuit à du soutien technique, d’une valeur de 300 000 $;
    • Des formations de gestion financière et de ressources humaines en ligne;
    • Des banques d’heures gratuites de conseil personnalisé : juridique, finance, comptabilité, communication, technologie de l’information, etc;
    • Pour ces besoins, la Ville a conclu des partenariats avec des organismes experts dans leur domaine : Réseau Téléscope, le Comité sectoriel de main d’œuvre – Économie sociale Action communautaire (CSMO-ESAC), le Consortium de ressources et d’expertises coopératives.

Soutien aux organisations culturelles
La Ville de Montréal réserve un montant de 500 000 $ afin de soutenir les salles de spectacles privées non subventionnées, incluant les salles alternatives  ainsi que les cinémas indépendants, qui jouent un rôle important dans la vitalité culturelle et contribuent à rendre les quartiers inclusifs et vivants.

Soulignons que plusieurs entreprises culturelles, puisqu’elles sont des entreprises d’économie sociale, pourront, si admissibles, bénéficier des mesures mises en place pour ces entreprises. Les entreprises culturelles sont également admissibles aux autres aides comme, par exemple, l’aide d’urgence de 40 M$ offerte via le réseau PME MTL.

Ligne d’information
Les entreprises de tous les secteurs qui souhaitent obtenir de l’information sur les différents programmes et mesures en vigueur peuvent communiquer avec la Ville, de 8 h à 17 h, du lundi au vendredi, au 514 394-1793, ou remplir en tout temps le formulaire à cet effet.

SOURCE Ville de Montréal – Cabinet de la mairesse et du comité exécutif