Le gouvernement du Québec a récemment annoncé la reprise graduelle des activités au Québec pour les prochaines semaines. Avec l’accord et la collaboration des autorités de santé publique, ces différentes réouvertures se feront par phase, selon le type d’activités et les zones géographiques.

Pour limiter les risques associés à la propagation du virus, il est essentiel de continuer à suivre les différentes consignes sanitaires. Toute fois la santé publique de Montréal ne compte pas rendre le port du masque obligatoire.

Réouverture des activités économiques

Trois secteurs clés de l’économie sont concernés : Le commerce de détail, la construction et l’industrie manufacturière.

Le 28 avril, le gouvernement a annoncé que divers secteurs et entreprises pourront reprendre leurs activités de façon progressive. Dans les prochaines semaines, en fonction des secteurs d’activité et des zones géographiques, différentes activités seront autorisées à reprendre du service, en s’assurant toutefois que des mesures visant à assurer la santé et la sécurité des travailleurs et des clients, soit mises en place.

Jusqu’au 27 avril, les secteurs ayant fait l’objet d’une réouverture étaient ajoutés à la liste des services et activités prioritaires.

Lundi 4 mai 2020, les commerces de détail ayant un accès direct à l’extérieur pourront reprendre leurs activités, à l’exception de ceux de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui pourront rouvrir à partir du 11 mai. Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des commerces de détail pourront reprendre leurs activités aux mêmes dates.

Lundi 11 mai 2020, les chantiers de l’ensemble des secteurs de l’industrie de la construction pourront reprendre leurs activités. Cette reprise concerne tous les secteurs de l’industrie de la construction, soit : le résidentiel, le génie civil et la voirie, l’institutionnel et le commercial ainsi que l’industriel. Cette reprise entraîne du même coup la réouverture des chaînes d’approvisionnement de l’industrie. Le personnel administratif de ce secteur devra demeurer en télétravail.

Lundi 11 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec pourront reprendre leurs activités. Elles devront toutefois compter, en tout temps sur un même site, un maximum de 50 travailleurs et  50 % des employés excédant la barre des 50 travailleurs par quart de travail, et ce, à tout moment de la journée. À titre d’exemples :

  • un site manufacturier employant 60 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 55 employés;
  • un site manufacturier employant 500 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 275 employés.

À partir du Lundi 25 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec seront autorisées à reprendre leurs activités sans aucune restriction quant au nombre d’employés présents pour assurer leur fonctionnement.

Tous les employés qui peuvent télétravailler devront continuer à le faire.

Les entreprises qui s’ajouteront aux phases subséquentes seront annoncées au cours des prochaines semaines.

Les réactions fusent de toutes parts à la suite de l’annonce d’une nouvelle étape du plan de déconfinement progressif de l’économie québécoise. Le milieu des affaires s’est dit particulièrement enthousiaste, mais rappelle que les entreprises ont encore besoin d’aide.

Plan de relance et de déconfinement des entreprises

Établissements préscolaires, primaires et secondaires

Dès le 11 mai, les établissements préscolaires et primaires seront rouverts progressivement aux élèves dans l’ensemble des régions du Québec, à l’exception de ceux sur le territoire de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Ces derniers ouvriront leurs portes le 19 mai.

Les écoles secondaires demeureront fermées pour les élèves jusqu’en septembre 2020. Les apprentissages à distance devront néanmoins se poursuivre grâce à un encadrement pédagogique bonifié.

Services de garde éducatifs à l’enfance

Dès le 11 mai, tous les services de garde, incluant les garderies non subventionnées et le milieu familial reconnu et non reconnu, seront ouverts progressivement dans l’ensemble des régions du Québec, à l’exception de ceux sur le territoire de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM). À partir de cette date, les enfants retourneront dans le service qui était leur lieu de garde habituel en date du 13 mars 2020. Les services de garde de la CMM ouvriront leurs portes le mardi 19 mai.

Toute fois la moitié des services de garde en milieu familial pourraient ne pas rouvrir dès le mois de mai, c’est ce que révèle un sondage de la Fédération en petite enfance du Québec affiliée à la CSQ.

La décision d’imposer le confinement et la distanciation physique de la part du gouvernement de François Legault pourrait «avoir sauvé plusieurs dizaines de milliers de vies», selon les plus récentes prévisions des experts de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et de l’Université Laval.